Brin de printemps

Premier temps, celui de la renaissance.
Le soleil revient, les heures avancent.
C’est un jour de printemps
un, parmi 365 de l’an

Les amours naissent
Les fleurs réapparaissent
Ce ne sont pas les seules hirondelles
qui rendent cette saison si belle.

Je reconnaitrai un jour de printemps
un, parmi 365 de l’an

Le pastel des couleurs
Le chatouillement des senteurs
Les reliefs broussailleux
La lumière dans les cieux

Bourgeons sacrés
aux pétales encore muets
Espèces irisées d’une faune
autrefois encore atones

Je vous vois bouger
fleurir, changer, réer
Je vous entends renaître
briller, mûrir et apparaître

Je revivrais un jour de printemps
Un jour, n’importe lequel
La saison est si belle
Mais un, parmi 365 de l’an

Two pink heart-shaped balloons

Ma liste de non-courses #MMSE

La méthode MMSE, c’est aussi une autre manière de faire ses courses.

Voici la liste de non-courses qui vous fera économiser une quarantaine d’euros par semaine et vous permettra de consommer sainement.

-LESSIVE
reposez ce bidon et faites votre lessive vous même !
En 10 minutes tous les 15 jours avec lessive diy

économies -8 euros

-ADOUCISSANT
Temps 10 minutes tous les 15 jours avec cette recette (à réaliser en même temps que la lessive)

économies -6 euros

-PRODUITS MENAGERS
Pourquoi en acheter autant ? Restez sur les basiques plus efficaces !

économies -3 euros

-DEO
Passez à la pierre d’Alun, environ 5euros et ça dure des années !

économies -4 euros

-SNACKS
Réalisez vous-même vos nuggets, cordons bleus, croque-monsieur… c’est facile, rapide, peu cher et bien meilleur !

économies -2 euros

-EPICERIE SUCREE
Optez pour le fait maison, c’est si bon ! Une fois par semaine, réalisez une grosse fournée pour la semaine.
La brioche sans pétrissage reste moelleuse pendant 5 jours, la recette ICI
Pour les biscuits l’astuce est de préférer la levure de boulangerie ou le bicarbonate et de les placer à l’abri dans une boîte en fer.

économies -7 euros

-SURGELES
Il est facile de faire ses propres surgelés.
Pour cela, on cuisine plus et on congèle des portions, ou on transforme les restes.
Du coup – de gaspillage, et des surgelés plus gouteux !
Idem, avec les sauces ! Le plat est terminé et il reste de la délicieuse sauce, pourquoi la jeter ? Placez-la dans un bac à glaçons et congelez-la.

Les week-end pluvieux ou lorsqu’on traîne à la maison, organisez des ateliers de confection thématiques, comme l’après-midi pâte à pizza ou palets de légumes… Mieux encore, l’atelier petits-fours, pour avoir toujours des amuse-bouches lors d’apéritifs improvisés.

Enfin, congelés fruits et légumes de saison.
Par exemple : des haricots verts en vrac, des portions de courge, des abricots coupés en deux et dénoyautés.

économies-8 euros

-LES RAPES
Râpez emmental et parmesan. Le fromage sera plus goûteux et vous en gaspillerez moins !

-LES JUS
Bien meilleur, le jus d’orange fait maison et plein de vitamines.
Comptez 2 oranges pour un verre.
Astuce rapido : si vous aimez les «multifruits», achetez vos fruits et coupez-les en cubes, placez-les dans un gobelets en plastique avec de l’eau et mixez le tout avec un mixeur plongeur. Ajoutez du laitage pour des Smoothies minutes !

économies-2 euros

N’hésitez pas à partager vos trucs & astuces MMSE !

J’ai testé l’épilation au laser !

J’en rêvais depuis des années ! Après une multitude de souffrance à la cire et autres épilateurs électriques, je me suis offert l’épilation au laser.

Attention ne pas confondre «épilation au laser» et «lumière pulsée»

L’épilation au laser ne peut être pratiquée que par des médecins dermatologues, tandis que l’épilation à la lumière pulsée est plus généralement proposée en institut de beauté.
Le prix et l’efficacité de ces deux méthodes diffèrent également. La lumière pulsée est une une «épilation longue durée», tandis que l’épilation au laser, plus couteuse, est dite définitive.

Est-ce vraiment définitif ?

Cette méthode détruit le bulbe, et à termes 80 % des poils (incluant ce que l’on appelle le «duvet»). Donc un résultat très appréciable, net et propre. Pour une meilleure efficacité, il vaut mieux pratiquer cette épilation à partir de 30 ans.

Comment préparer une séance ?

Lors d’un premier rendez-vous, le médecin dermatologue vous examinera , évaluera la faisabilité de cette épilation et estimera le nombre de séances nécessaires. Tous ces paramètres dépendront de votre type de peau et de votre pilosité. L’idéal étant une peau claire et des poils bruns.
Il vous sera demandé de vous raser deux jours avant la séance, et d’appliquer une crème «anesthésiante» 2 heures avant. Attention, aucune exposition au soleil durant le traitement !!!

Comment se passe la séance ?

Difficile de vous décrire exactement ce qu’il se passe durant la séance, le port de lunettes protectrice est obligatoire (les mêmes lunettes que celles utilisées lors des séances UV). Le médecin passe le laser sur les zones à épiler, accompagné d’une «souffleuse d’air froid» pour limiter la douleur.
Oui car ce n’est pas très agréable, mais avec l’air froid + la crème c’est supportable. Pour vous donner une idée, le passage du laser ressemble à celui d’un gros épilateur électrique. Mais c’est très rapide ! Donc ce n’est pas non plus une torture, et vraiment le jeu en vaut la chandelle !

Les résultats ?

Après la séance la peau est un peu enflée et rouge, j’ai envie de dire comme après une épilation à la cire. Ce n’est pas très beau durant 24 ou 48h. Mais ensuite, à vous la peau de bébé !
Le résultat est impressionnant dès la première séance, votre peau retrouve une douceur incroyable inégalée par aucun autre type d’épilation.

woman-506120_1920

Pendant le traitement, ça se passe comment ?

J’ai commencé le laser en septembre, et depuis je n’ai plus jamais eu besoin de m’épiler ! Je me rase cependant 48 h avant chaque séance comme mon médecin le demande, mais c’est tout. Je suis impressionnée par l’efficacité et la douceur de la peau. C’est vraiment très confortable.

Combien ça coûte ?

Entre 180 et 240 euros la séance pour les aisselles et le maillot.
Il faut compter environ 5 séances pour un résultat optimal. A noter que ces séances sont espacées d’environ 2 à 3 mois, ce qui vous laisse le temps d’épargner la somme de la prochaine séance !

Musique Maestro

L’entendez-vous ? Elle est partout… En fond sonore dans une salle d’attente, aguicheuse dans une boutique, entrecoupée d’annonces publicitaires dans une voiture…  Le chant d’un oiseau, le vent qui s’engouffre, les pas qui résonnent au sol… La musique est partout, il suffit de l’écouter.

Il y a la Musique, celle qui a traversé les temps, transportant des siècles d’émotion avec ses instruments à vent ou à cordes… Et puis, il y a les sons contemporains, qui nous renvoient à des émotions diverses et parfois contradictoires et dont nous cuisinons les paroles en yaourt. Véritable charabia sonore qui s’accorde à merveille avec nos chorégraphies saugrenues. Et puis, il y a l’émotion provoquée par les fausses notes d’un enfant récitant une comptine ou d’amies chantant vos souvenirs.

Parce que c’est un peu tout ça la musique,
Parce que nous sommes les chefs d’orchestre de nos vies,
Parce que la musique n’appartient à personne et donne à tout le monde,
Parce que nous avons tous déjà dit «ça c’est ma chanson», alors que nos playlists débordent d’une sélection de musiques aussi variées qu’infinies,
Parce qu’il y la musique d’un film, la valse d’un mariage, la chanson d’un été, le concert d’une jeunesse…
Parce que la musique nous donne la sensation d’être unique,
Parce que celle-là c’est vraiment ma chanson,

Donnez le La,
Mrs Happy

J’ai testé l’hypnose Ericksonienne !

Le saviez-vous ? L’hypnose peut permettre de soulager des angoisses et nos dépendances.
Voilà des années que je suis angoissée à l’idée de prendre l’avion… ou le bateau… ce qui réduit considérablement mes possibilités de voyage.
Ma résolution 2016 : commencer à voir le monde. Mais pour cela, il faut que je parvienne à vaincre mes peurs. C’est pourquoi je me suis tournée vers l’hypnose Ericksonienne.

L’hypnose Ericksonienne, ça consiste en quoi ?

Plongée dans un état de rêverie, l’inconscient s’exprime… et il en a des choses à nous dire!
Pour Milton H.R. Erickson, fondateur de cette méthode, le langage hypnotique est un stimulus qui court-circuite le mental. Bref, le langage hypnotique, ce ne sont pas des paroles en l’air !

Agir en profondeur

Pour réussir l’expérience, il faut que le participant soit actif et volontaire, prêt à engager une transformation. On ne peut pas forcer une personne à suivre ce type de thérapie, cela doit être une démarche personnelle. Vouloir cette thérapie, c’est déjà y accéder.

Comment se passe la séance ?

On est détendu, je dirai même incroyablement détendu, alors que pourtant nous sommes là pour affronter nos peurs. Cet état serait produit par notre cerveau qui libèrerait des endorphines et des hormones pour nous permettre un voyage zen et désinhibé.
Lors de la séance, j’avais même l’impression d’être «pompette».

Et après ?

Je me souviens de ma peur, mais je ne la ressens plus. Les 1ers jours qui ont suivis, j’étais euphorique, en surcharge d’énergie positive !! J’étais prête à prendre l’avion immédiatement. Quelques jours plus tard, les effets bénéfiques sont toujours là, je me sens assez forte pour mon prochain voyage, je ne paniquerai pas, ma thérapeute a su mettre des zones de réconfort là où l’angoisse naissait. Bien que je ne sois pas encore dans cet avion, j’y ai déjà mes repères, mes points rassurants.
Une prochaine séance viendra consolider cela, et peut être me donner encore plus d’indépendance.

Mes conseils

Prévoyez entre 3 et 10 séances selon vos problèmes, allez-y dans un esprit de réussite, si vous êtes là, c’est que vous voulez faire face à vos peurs, c’est que vous voulez les affronter et en sortir victorieuse.