Yoga : la salutation au soleil

Inutile de présenter le Yoga, cette discipline a convaincu de plus en plus d’adeptes pour ses multiples bienfaits : souplesse, entretien de la silhouette, musculation, évacuation du stress, meilleure concentration…

Emportée par le quotidien, je zappais de plus en plus souvent les séances de Yoga… et puis j’ai pris une décision, franchi un nouveau cap : faire du yoga dès le matin au réveil.

Pourquoi ? Parce qu’il ne s’agit que de quelques minutes… précieuses, dont les bienfaits auront des répercussions sur le reste de la journée.

Alors j’en profite. Je me lève, et je réalise l’enchaînement « La salutation au soleil ».

Et pendant cet enchaînement, je me projette dans ma journée. Je m’y concentre. Quels sont mes objectifs aujourd’hui ? Je synthétise mes besoins, mes attentes, et j’essaie de ne jamais dépasser  3 objectifs : 1 « corvée », 1 objectif professionnel et 1 « kiff ».

On serait tenté de les réaliser dans cet ordre, en se promettant qu’une fois la corvée et l’objectif professionnel atteints, nous méritions notre kiff. Erreur. L’ordre n’a pas d’importance. Il réaliser ces 3 promesses du jour dans l’ordre qui nous plait. Certains jours débutent avec ce « kiff », tandis que d’autres se terminent sur cette note détente. En fait, il s’agit de ne pas trop en demander chaque jour, d’aller à l’essentiel, de ne pas oublier de se faire plaisir, et de s’écouter !

Grâce aux quelques minutes passées à faire cette salutation au soleil, j’ai amélioré ma concentration au travail, je suis plus productive et plus heureuse. Cela fait 6 mois, et j’adore ce nouveau reflex matinal.

De plus, lorsque le tourbillon du quotidien s’emballe et survient son lot d’imprévus, il suffit simplement de se déconnecter quelques secondes, prendre une respiration, fermer les paupières closes pour se concentrer à nouveau sur les objectifs du jour.

Voici un exemple de salutation au soleil tiré du site healthyjuliette.com

salutationdusoleil

Automne : et si on essayait la detox du foie ?

Bonne résolution de la rentrée: nettoyer son foie ! C’est la cure détox de l’automne. Cette année j’ai testé le programme Bio Foie Radis Noir des Laboratoires 3 Chênes.

foie-radis-noir-extra-fort-30-ampoules-les-3-chenes_4219-1

Je ne vous cache pas que les premiers matins ont été difficiles, il faut se forcer à absorber les ampoules (composées de Fumeterre, Radis Noir, Papaye, Ananas et Artichaut). Le programme est à mener sur 1 mois pour observer de véritables résultats. Mais dès les premières semaines, le confort digestif et intestinal est là.

Pourquoi nettoyer son foie ?

Organe vital, trop souvent oublié, le foie joue un rôle essentiel, celui de filtrer le sang. En effet, le foie élimine les déchets, fabrique la bile et capture les toxines qui se retrouvent dans notre corps lorsque l’on mange, fume ou prend des médicaments. En lui offrant un drainage annuel, on lui redonne un coup de fouet en améliorant sa fonction d’élimination, et en lui permettant de faire des réserves en vitamines.

Les meilleures plantes pour drainer son foie ?

L’artichaut, le coach du foie ! L’artichaut facilite la digestion, prévient des troubles digestifs, stimule le foie et la production de sécrétion biliaire.

Le radis noir, le nettoyeur ! C’est l’aliment incontournable pour nettoyer le foie et le maintenir en bonne santé.

L’ananas, l’allié minceur. En plus de ses vertus amincissantes, l’ananas est un bon dépuratif sanguin. Je ne cesserai d’en vanter les multiples bienfaits.

Le pissenlit, chasseur de toxines! Le pissenlit améliore les fonctions biliaires et permet une meilleure évacuation des toxines par le foie.

Le citron, star de la détox. Le citron regorge de bienfaits. Ses actions diurétiques facilitent l’élimination des toxines. Le citron stimulera également les fonctions biliaires et facilitera la digestion.

La papaye, l’exotique bienfaisante. Vous connaissez ma passion pour la papaye.
Elle permet notamment d’améliorer la santé intestinale et le confort digestif.

Le boldo, le discret. Moins connu, le boldo cumule les bienfaits pour le corps; et permet une évacuation des toxines en profondeur jusqu’à l’intestin.